Moïse Katumbi, coordonnateur en exercice de la plateforme LAMUKA, sera en meeting le vendredi 26 juillet 2019 à Kolwezi. A cet effet, une correspondance a été adressée à la mairie du chef-lieu de la province du Lualaba en marge de cette activité.

D’après les organisateurs de l’accueil et du meeting du président d’ensemble pour le changement à Kolwezi, le programme prévoit l’arrivée à la place Mwangweji, en passant par les avenues LDK, Maman Mujinga, Okito, jusqu’à l’espace Saditend à la cité manika lieu choisi pour le rassemblement.

Après avoir accusé réception de la lettre de la coordination provinciale Lamuka/Lualaba concernant la manifestation d’accueil de Moïse Katumbi, coordonnateur de Lamuka à Kolwezi, le Maire, dans une correspondance du 23 juillet a interdit la dite manifestation. “Votre plateforme n’est pas identifiée au répertoire des partis et regroupements politiques de la Ville de Kolwezi et son siège méconnu“, indique t-on.

La deuxième raison du refus est que le signataire de leur demande dont la qualité d’adjoint de la plateforme, ne leur rassure pas comme répondant en cas de débordement. Et la Mairie n’a pas en sa possession, la décision de sa nomination.

Pour rappel, dans une vidéo virale récemment diffusée sur les réseaux sociaux, le député Donat Tshimboj rapporteur de l’Assemblée provinciale, avait déclaré Moïse Katumbi persona non grata au Lualaba. Il reprocherait ainsi à cet opposant congolais d’avoir été critique envers le gouverneur Richard Muyej lors de son entretien avec la presse à son retour d’exile.

La sortie médiatique de Donat Tshimboj avait suscité des réactions notamment des organisations de droits de l’homme qui avaient qualifiés les propos du député d’incitation à la haine tribale appelant ainsi la justice à se saisir de cette affaire. Depuis lors le dossier est resté sans suite et ne fait plus parler de lui.

Du côté de l’ancien gouverneur du Katanga, le déplacement sera maintenu, y compris le meeting qui s’en suivra. Un comité dirigé par Maître Olivier Tshiyuk s’active surplace à Kolwezi en vue d’un accueil délirant au président de LAMUKA. Cette arrivée annoncée risque de susciter les tentions comme c’était le cas dernièrement.

✍ Junior Ngandu / Politico.cd

1 comment

  1. Les autorites du lualaba se comportent busard ils se croient que KOLWEZI et sa population leurs appartient? et nous la population nous sommes contre de leurs decision

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *