Pendant que la population du Nord Kivu est appelée à observer scrupuleusement les mesures d’hygiène pour se protéger contre ce virus, à Goma plusieurs quartiers connaissent une pénurie d’eau depuis une semaine maintenant. Dans les quartiers Keshero, Ndosho Mungunga,…c’est plus toute la partie Ouest de la Ville volcanique qui peine à avoir de l’eau.

Depuis une semaine, nous peinons pour avoir de l’eau à Goma. Comme moi par exemple, j’habite l’Ouest de la ville, je dois parcourir plusieurs kilomètres pour atteindre le lac et m’approvisionner de l’eau qui n’est pas propre à la santé. Mais aussi on nous dit qu’il faut que nous nous lavions les mains chaque minute mais avec quelle eau? la REGIDESO nous en prive de l’eau, on risque gros face à Ebola.” s’est lamentait un des habitants de Goma.

Depuis dimanche le premier cas positif a été signal en ville de Goma, chef lieu de la province du Nord-Kivu et depuis ses habitants se sont montrés très concernés par les normes hygiéniques.

Certains élus ont d’ailleurs suggéré qu’il y ait de l’eau en permanence pour accompagner la popupation au respect des mesures.

Merveilles Kiro/Politico.cd