Henri-Thomas Lokondo ne fera pas partie du regroupement PALU-ALLIÉS à l’Assemblée nationale. Le député congolais, candidat recalé de la présidence de la chambre basse du Parlement, a opté pour le statut de non- inscrit, c’est-à-dire un indépendant.

“Monsieur le président ai du regroupement politique PALU-ALLIES, en attendant que je puisse avoir une explication au sein du regroupement sur votre lettre adressée au bureau provisoire de l’Assemblée nationale contestant ma candidature au poste de président de l’Assemblée nationale, je vous informe que j’opte pour le statut de non- nscrit au sein de notre Chambre législative“, a-t-il écrit à Lugi Gizenga.

Cette décision est donc consécutive à la dernière mésaventure qu’il a connu lors de l’élection du speaker de la Chambre basse où sa candidature a simplement été recalée par une lettre de Lugi Gizenga, au motif que le regroupement est membre du FCC, qui soutenait la candidature de Mabunda.

Lokondo a eu à démontrer que le regroupement PALU-ALLIES n’a jamais adhéré au FCC sans personne ne l’a écouté. Avec cette décision, l’élu de Mbandaka pense prendre sa revanche.

Augusttin Kinienzi/ Politico.cd