La Coalition Lamuka de Martin Fayulu qui continue à réclamer la vérité des urnes reconnaît ne s’être pas “sérieusement préparée au niveau des élections provinciales”.

Raison pour laquelle “nous ne pouvions pas sérieusement competir comme coalition” à l’élection des membres des bureaux définitifs des Assemblées provinciales.

Steve Kivuata, porte-parole de cette structure, intervenant sur TOP CONGO FM, dit que “ces élections étant la résultante du chaos électorale, il y a eu une confusion en terme de proclamation des résultats. Une sorte de gangstérisme électoral”.

Steve Kivuata dit que Lamuka ne “s’attendait pas à grand-chose après ces élections des membres des bureaux définitifs des Assemblées provinciales”.

Pour lui, Lamuka ne s’attend pas non plus à grand-chose des élections des gouverneurs.

Cependant, face à cette victoire écrasante du FCC Lamuka se dit inquiet parce que “le vrai projet du FCC est de faire une révision constitutionnelle pour que le prochain président de la République soit élu au second degré par les chambres législatives nationales et provinciales”.