Le Général de Brigade Salumu Mbilika a été révoqué sur ordre du président Joseph Kabila avant de quitter le pouvoir, annonce une lettre du ministre de la Défense, Cristpin Ataba, adressée au concerné.

“J’ai le regret de porter à votre connaissance que par Ordonnance N°18/163 du 27 Décembre 2018, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Commandant Suprême des FARDC a procédé à votre révocation des Forces Armées de la République Démocratique du Congo“, lui annonce le ministre congolais dans cette lettre consultée par POLITICO.CD. 

Toujours selon cette lettre datant du 26 janvier, le général Salumu est révoqué à la suite de l’analyse d’un rapport d’inspection “sur l’utilisation de fonds destinés à la réhabilitation des bases militaires de KAMINA et de KITONA.” Le général en avait la responsabilité en qualité de Commandant du Corps de Génie.

Il [le rapport] a révélé des manquements graves dans votre chef, qui ont grandement préjudicié les Forces Armées“, affirme le ministre dans sa lettre.

Cette décision a été prise par le président Joseph Kabila en décembre dernier, mais exécutée qu’en janvier 2019.