Sur instruction du président Tshisekedi, le directeur général de TRANSCO suspendu
Un Bus de la Société Transco/Photo: Radio Okapi

Après trois jours de tensions sociales, le gouvernement vient en fin de suspendre le directeur général de la société Transports au Congo TRANSCO.

Dans un arrêté ministériel ce mercredi, le ministre José Makila affirme suspendre de ses fonctions Michel Kirumba qui est remplacé pour le moment par son adjoint Bongi Andrew John.

“Sur instruction de son excellence monsieur le président de la République, vu la nécessité et l’urgence, est suspendu de ses fonctions du directeur général…de TRANSCO monsieur Kimuha Kirumba Michel. L’intérim y sera assuré de droit par son directeur général adjoint monsieur Bongi Blackson” dit l’arrêté.

En effet, les agents de la société publique Transport du Congo ( TRANSCO) ont déclenché un mouvement de grève depuis ce lundi 28 janvier à Kinshasa.
Selon le vice président des syndicalistes du TRANSCO, les grévistes ont protestent contre la mauvaise gestion de leur Directeur Général, Michel Kirumba et exigent le départ de ce dernier ainsi que l’amélioration de leur condition de travail. Selon plusieurs sources des agents réclameraient des arriérés de salaires de plus de six mois. La direction a démenti pour dire qu’il s’agissait finalement des arriérés de 3 jours.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.