RDC: la candidature commune de l’opposition pas encore à l’ordre du jour

La question de la candidature commune de l’opposition devra attendre. A Bruxelles, Adolphe Muzito, Félix Tshisekedi, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi et Vital Kamerhe ont tenu une grande réunion pour adopter une position commune face au camp du président Kabila. Dans une déclaration publiée à l’issue de cette rencontre, les principaux leaders de l’opposition mettent en garde contre le chaos en RDC.

Concernant la désignation d’un candidat commun à la prochaine présidentielle, les opposants congolais ont convenus de “s’accorder en vue de la désignation irréversible, dans les meilleurs délais, sur une vision partagée et un programme harmonisé du candidat commun de l’Opposition à une élection présidentielle crédible, dans le souci de maximiser les chances de la gagner et répondre aux attentes de la population de vivre une véritable alternance.

Candidats majeurs de l’opposition à cette présidentielle, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi ont été finalement écartés. Le premier a été définitivement invalidé par la Cour Constitutionnelle, alors que le second a été interdit de regagner le pays. Plusieurs cadres affirment alors qu’il serait plus important de se battre sur la question de l’inclusivité et de la transparence des élections, que de choisir immédiatement un candidat commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.