Edgar Lungu est l’actuel président de l’organe de la SADC sur la politique, la défense et la sécurité. La vice-présidente de la CENCO, Mgr Fridolin Ambongo, a déclaré à la presse locale que les évêques avaient décidé de se rendre en Zambie après l’intervention courageuse de ce pays frontalier pour convaincre le gouvernement de la RDC de convoquer des élections.

Pour Mgr Ambongo, la Zambie a des solides principes démocratiques qui lui ont permis de maintenir la paix même après une élection.” La RDC considère la Zambie est un modèle pour la paix, la sécurité et le respect de l’état de droit“, a-t-il dit.

L’archevêque Ambongo, qui a également rencontré des membres de l’Eglise catholique en Zambie,  a par ailleurs affirmé qu’il n’était pas facile pour l’Union africaine de convaincre le gouvernement congolais à organiser des élections crédibles, mais estimant qu’avec l’aide de l’Église locale, c’était possible.