Présidentielle: Félix Tshisekedi engage des lobbyistes américains pour préparer sa campagne
PHOTO DR. LEON NEAL/GETTY IMAGES

Une société à responsabilité limitée appelée “Pamoja USA” s’est enregistrée en tant qu’agent étranger pour promouvoir la candidature de Félix Tshisekedi, président de l’Union pour la démocratie et le progrès social, un parti d’opposition à la présidence de la République Démocratique du Congo indiquent les sources du média américain Politico parvenues à POLITICO.CD.

Alors que le président de la RDC, Joseph Kabila, a déclaré mercredi qu’il ne se présenterait pas après 17 ans au pouvoir, les élections pour le remplacer sont prévues pour le 23 décembre.

Selon un dépôt du ministère de la justice américaine, Max Karst et Celestin Kabasele membre du groupe de lobbying Pamoja USA vont promouvoir le programme de réforme de Félix Tshisekedi notamment solliciter des contributions de donateurs potentiels américains et du grand public. “Fournir des informations à Félix Tshisekedi à la suite de consultations avec des représentants du gouvernement américain, des ONG et des acteurs économiques concernant leurs attentes en matière de réforme, santé, commerce des minerais de conflit, entre autres “et” développer des messages d’information sur les sites web, les médias sociaux, la télévision, la radio, l’imprimé et autres médias” sont les termes de ce contrat.

Karst a déclaré à Politico que parmi les éléments clés de la messagerie du groupe, on soulignera que les “États-Unis peuvent et doivent jouer un rôle plus important au cœur de l’Afrique en tant que partenaire d’un gouvernement de réforme légitime. “Pour le moment, nous travaillons bénévolement à temps partiel, par choix, car la campagne a très peu de ressources, ” ajoute-t-il.

Il a déclaré que le groupe avait pour objectif de former une coalition de parties prenantes “pour aider le peuple congolais à transformer son pays”.

Félix Tshisekedi n’est pas le seul politicien de l’opposition congolaise à avoir engager des lobbyistes américains: Moïse Katumbi, un autre chef de l’opposition est également en connexion contractuelle avec de groupes de lobbies aux États-Unis.

Fiston Mahamba

2 commentaires
  1. je suis déçu par le comportement de l’opposition congolaise jamais avec cet esprit de mêler dans nos affaires du pays toujours les americains .Notre pays sera toujours dans la misère totale .Le premier souci de l’opposition d’abord de faire bloc derrière le cas katumbi et le cas de machine à voter.
    si chacun commence à voir que sa personne,il n’y aura jamais l’alternance.
    CONGOLAIS jamais le fils de TShisekedi fera mieux que kabila. car il est tellement assoiffé de pouvoir. car la politique c’est la douceur et la prudence.

  2. Si Rajiv pouvait nous dire ce que Félix a fait que Katumbi et les autres n’ont pas fait pour qu’il soit traité d’assoiffé de pouvoir, cela nous éclairerait.

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…