Une société à responsabilité limitée appelée “Pamoja USA” s’est enregistrée en tant qu’agent étranger pour promouvoir la candidature de Félix Tshisekedi, président de l’Union pour la démocratie et le progrès social, un parti d’opposition à la présidence de la République Démocratique du Congo indiquent les sources du média américain Politico parvenues à POLITICO.CD.

Alors que le président de la RDC, Joseph Kabila, a déclaré mercredi qu’il ne se présenterait pas après 17 ans au pouvoir, les élections pour le remplacer sont prévues pour le 23 décembre.

Selon un dépôt du ministère de la justice américaine, Max Karst et Celestin Kabasele membre du groupe de lobbying Pamoja USA vont promouvoir le programme de réforme de Félix Tshisekedi notamment solliciter des contributions de donateurs potentiels américains et du grand public. “Fournir des informations à Félix Tshisekedi à la suite de consultations avec des représentants du gouvernement américain, des ONG et des acteurs économiques concernant leurs attentes en matière de réforme, santé, commerce des minerais de conflit, entre autres “et” développer des messages d’information sur les sites web, les médias sociaux, la télévision, la radio, l’imprimé et autres médias” sont les termes de ce contrat.

Karst a déclaré à Politico que parmi les éléments clés de la messagerie du groupe, on soulignera que les “États-Unis peuvent et doivent jouer un rôle plus important au cœur de l’Afrique en tant que partenaire d’un gouvernement de réforme légitime. “Pour le moment, nous travaillons bénévolement à temps partiel, par choix, car la campagne a très peu de ressources, ” ajoute-t-il.

Il a déclaré que le groupe avait pour objectif de former une coalition de parties prenantes “pour aider le peuple congolais à transformer son pays”.

Félix Tshisekedi n’est pas le seul politicien de l’opposition congolaise à avoir engager des lobbyistes américains: Moïse Katumbi, un autre chef de l’opposition est également en connexion contractuelle avec de groupes de lobbies aux États-Unis.

Fiston Mahamba