Moïse Katumbi: “cette année, nous ne donnerons pas un jour de plus à Kabila”

Le candidat de la plateforme “Ensemble pour le changement” à la prochaine présidentielle a déclaré que la stabilité de la sous-région est liée aux élections présidentielles en République Démocratique du Congo. Moïse Katumbi indique qu’à la date du 23 décembre, si la commission électorale nationale indépendante n’arrive pas à organiser les élections, elle doit démissionner.

S’il n’y a pas élections cet année, on aura plus besoin de Monsieur Kabila. Nous allons tout simplement constater que Kabila veut s’éterniser au pouvoir” a dit Moïse Katumbi, réitérant que cette année, il ne sera accordé même pas un jour de plus à l’actuel chef de l’État.

L’ancien gouverneur du Katanga et propriétaire du célèbre club de football Tout Puissant Mazembe tonne, expliquant qu’il prendra des mesures radicales pour sauver la nation Congolaise et appelle la communauté internationale à ne pas condamner la démarche qui sera entreprise en cas de la non tenue du scrutin du 23 d décembre prochain.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.