L’ONU condamne la répression “illégale et injustifiée” contre les manifestations en RDC

Les forces de sécurité ont abattu au moins six personnes et blessé des dizaines d’autres lors d’une manifestation anti-Kabila organisée par l’église catholique en janvier de cette année. Un incident similaire en décembre 2017 a fait au moins sept morts.

Un rapport du Bureau des droits de l’homme des Nations Unies affirme que les autorités congolaises avaient utilisé la force meurtrière contre les manifestants et tenté de dissimuler les violations des droits en cachant des cadavres après des manifestations appelant Kabila à organiser des élections tardives.

Il est particulièrement inquiétant que les services de sécurité et les forces de défense mènent cette violence avec une impunité quasi totale“, a déclaré Leila Zerrougui, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC.

Pas d’impunité en RDC”

Deux autres personnes ont été tuées par les forces de sécurité lors de manifestations menées par l’église contre le gouvernement le mois dernier.

Le président Kabila a démenti les accusations de force excessive, rejetant les accusations portées contre ses forces de sécurité lors d’une conférence de presse en janvier.

Lors du débat sur le renouvellement du mandat de la MONUSCO au Conseil de Sécurité ce 7 mars 2018 en présence de Leila Zerroigui, nouvelle représentante ONU en RDC sous la présidence des Pays-Bas, Léonard She Okitundu, vice-Premier ministre et ministre congolais des Affaires étrangères est revenu sur des évènements du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018, précisant que le Gouvernement avait mis sur pied, le 1er février 2018, une commission d’enquête mixte qui a pour mission d’évaluer les pertes en vies humaines.

Celle-ci est aussi chargée d’enquêter sur les événements du 25 février 2018“, a-t-il ajouté, avant de souligner que, pour ce cas particulier, les auteurs présumés d’homicides à Mbandaka et à Kinshasa avaient été mis aux arrêts.

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…