La Société publique angolaise de commercialisation des diamants (Sodiam) a annoncé vendredi son retrait du capital du bijoutier suisse de Grisogono, dont l’actionnaire n’est autre que Sindika Dokolo, homme d’affaires et activiste et mari d’Isabel dos Santos, la fille de l’ancien président angolais.

Selon le journal suisse Le Temps, la société fondée par le jet-setteur Fawaz Gruosi a été rachetée via un montage offshore par l’homme d’affaires Sindika Dokolo. Cette opération a coûté pas moins de  100 millions de dollars américains, faisant de la petite PME une étoile montante dans le marché mondial de diamants.

“Grisogono est une des meilleures marques de joaillerie au monde et je suis heureux d’en être désormais l’actionnaire principal”, répond Sindika Dokolo dans un message adressé ce lundi à POLITICO.CD.

Au sujet des montages Offshore, il affirme ne pas voir de problème à cela. “Je ne vois pas bien ce que cela aurait d’illégal ou de particulier dans le monde des affaires“, dit-il.

Par ailleurs, l’homme d’affaires congolais révèle que la majorité des diamants vendus par sa société ne provient pas de l’Angola. “Ma société de trading de diamants achète plus de 60% de sa matière première hors d’Angola et continuera à fournir de Grisogono et d’autres joailliers renommés à travers le monde“, promet-il.

10 comments

  1. Sindika est congolais de la diaspora et fait son cailloux de la façon qu’il peut. Il y a des diasporas d’autres pays en RDC dont certains ont la maimise sur la richesse et les affaires du pays via 80 entreprises familiales maffieuses. Qu’on laisse Sindika faire son cailloux

  2. Il fait ses affaires dans l’opacité qu’il reproche aux autres; aussi bien Sindika que Kabila ils sont tous abonnés au paradis fiscaux. je me demande si ils ne sont pas associés dans leurs entreprises offshore!!

  3. Les congolais sont fatigués d’apprendre des vérités que nos amis occidentaux savent déjà et font mines de tout ignorer pour amuser la galerie au lieu d’agir fermement contre le pouvoir de Kabila comme ils le font souvent lorsque leurs intérêts sont directement menacés, comme ce fut le cas en Libye contre Kadhaffi. Que doit-on encore attendre d’eux? Les mêmes intérêts nous aussi nous pouvons les garantir mieux que Kabila qui, d’ailleurs, a déjà terminé ses deux mandats constitutionnels et s’accroche illégitimement au pouvoir en massacrant journellement des populations entières au vu et au su de l’occident, donneur des leçons démocratiques? J’accuse l’Occident d’être derrière tous ces crimes et de tenter toujours de se disculper derrière ses ONG des DROITS DE DE L’HOMME, comme le HRW pour s’innocenter aux yeux de leurs peuples. Qu’ils nous disent ce que nous devons faire pour les plaire afin d’arrêter, et au plus vite, ce complot international ourdi contre la RDC, complot qui dure depuis son accession à l’Indépendance et à la souveraineté internationale! Ou alors que les occidentaux arrêtent de dénoncer des choses dont ils ne peuvent ni apporter de l’aide ni résoudre. Soyez humains, messieurs et mesdames les maîtres du monde et aidez-nous s’il vous plaît! Nous sommes à bout!

  4. Le problème est la politique au Congo devient une profession. Ceux qui arrivent dans cette sphère d’affamés avec d’autres arguments non pour le per diem sont mal vus. La nouvelle génération politique devra amener une certaine expertise non la longévité du combat politique en brandissant le drapeau et la constitution du pays.

  5. Mes encouragements à SINDIKA et ses affaires doivent prospèrer car il n’a pas le sang des congolais dans ses mains. Nous connaissons ses origines dans les affaires.
    Bo tika mitema bondoki svp!

  6. C´est connu de tous, pour continuer à piller la RDC, Joseph Kabila a crée le M23, groupe qui lui arppartient, un instrument de la presidence de la RDC, á qui, il avait achèté 300 tonnes d´armements pour la genocide à Kivu pour y installler les rwandais. Achat d´armes confirmé par l´ambassadeur de l´Ukraine, C´ est pourquoi Kabila cherche les voies et moyens d´injecter ces rwandais du M23 dans les institutions du pays. tous ses oficiers du M23 selon Lambert Mendes sont de l´armée rwandaise. como Bosco Tanganda, kunda, James etc, présentés aux congolais comme compatriotes.

    http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/hrw-accuse-kabila-davoir-recrute-dex-rebelles-du-m23-pour-mater-des-manifestations

Comments are closed.