Evariste Boshab qui condamne ces incidents, affirment que le gouvernement va “poursuivre les responsables”.

Un peu plus tôt, un responsable de l’opposition annonçait à l’AFP la mort “d’au moins” quatre civils. De son côté, le Porte-parole du gouvernement faisait état au début de l’après-midi de deux policiers tués dans l’attaque d’une permanence du parti présidentiel à Limete.

A la suite de ces violences, les autorités ont annulé la manifestation.

Plus d’infos à venir.