Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS, appelle Joseph Kabila à quitter le pouvoir le 19 décembre 2016 si les élections ne sont pas organisées dans le délai constitutionnel. Il l’a dit dans une déclaration politique signée à Bruxelles et lue ce samedi 14 mai 2016 au siège de l’UDPS à Limete par le Secrétaire Général Adjoint et Porte-parole du Parti, Bruno Tshibala Nzenzhe.
Tshisekedi rejette l’arrêt de la Cour constitutionnelle en interprétation de l’article 70 de la Constitution. Pour lui, il s’agit d’une révision masquée de la constitution afin de donner un nouveau mandat à l’actuel président. Il demande par la même occasion la recomposition de la Cour constitutionnelle et de la CENI.

« Si les élections ne sont pas organisées dans le délai constitutionnelle, Monsieur Kabila quitte le pouvoir dans le meilleur des cas le 19 décembre 2016 et remet les clés du palais de la nation à minuit. »

Il a demandé « au peuple de rester mobilisé dans l’attente de son mot d’ordre pour défendre l’Etat de droit. »

Suivre la déclaration politique de Tshisekedi ici.