Agression dans l’Est : Jean-Pierre Bemba vante des « succès significatifs » remportés par les FARDC

Les forces armées de la République démocratique du Congo ( FARDC) s’emploient à reconquérir les localités contrôlées par le M23, supplétif de l’armée rwandaise (RDF) dans la province du Nord-Kivu. Telle est la déclaration faite par le Vice-premier ministre, ministre de la Défense nationale, Jean-Pierre Bemba, au cours de la 129e réunion hebdomadaire du Conseil des ministres.

Dans son rapport synthèse, Jean-Pierre Bemba a fait part au Conseil, de la complexité et la persistance des attaques perpétrées par la coalition M23/RDF sur les positions des FARDC le long des axes Rwindi et Katanda dans le Nord-Kivu.

Pour répondre à cette menace persistante, le ministre de la Défense indique que les forces armées loyalistes sont engagées dans la contre-offensive et la reprise de l’initiative en vue de restaurer l’autorité de l’Etat et de garantir la sécurité des concitoyens.

Publicité

Dans ce contexte, le patron de la Défense a énuméré quelques succès significatifs remportés par l’armée gouvernementale, comme la destruction d’un drone de reconnaissance appartenant à la coalition terroriste M23-RDF, près de la position de la 32ème Brigade de Réaction Rapide, ainsi que les pertes importantes infligées à l’ennemi lors de son repli de Kalembe vers Kashuga.

« Ces actions ont affaibli la menace pesant sur Pinga et le centre de Masisi », a indiqué le VPM de la Défense nationale.

Dans le même volet sécuritaire, Jean-Pierre Bemba a informé le Conseil de la poursuite de la mission de pacification de toutes les poches concernées à travers le territoire national.

A l’Ouest, indique-t-il, une relative accalmie résultant des actions efficaces des Forces de Défense et de Sécurité contre les Mobondo a été observée.

Carmel NDEO

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading