RDC : Liberté provisoire accordée à Vidiye Tshimanga (proches )

Placé sous mandat d’arrêt provisoire le 21 septembre dernier pour des faits constitutifs de prévention de corruption présumée, Vidiye Tshimanga, ancien conseiller stratégique du président de la République Félix Tshisekedi vient quitter la prison centrale de Makala.

D’après quelques bribes d’informations de POLITICO.CD, Vidiye Tshisekedi serait bénéficiaire d’une liberté provisoire lui accordée par le tribunal de grande instance de Kinshasa – Gombe.

Publicité

Éclaboussé dans une affaire de corruption et trafic d’influence dans l’acquisition des licences minières pour les investisseurs en échange d’une participation dans une coentreprise, l’ancien conseiller de Tshisekedi avait démissionné afin d’avoir toute la liberté de dénoncer et lever le voile sur les commanditaires de ce qu’il qualifie de « machination » et ainsi démontrer, preuves à l’appui, les manipulations et détournements de ses propos. Il avait évoqué aussi une voie d’éthique face au scandale le concernant.

Dans l’une des vidéos publiée par Le TEMPS, Vidiye Tshimanga propose aux investisseurs de s’associer avec sa société congolaise, la COBAMIN.

Dans sa version, Vidiye Tshimanga a expliqué que le contenu entier de l’enregistrement rendu public aurait été saucissonné et sorti de son contexte.

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading