Nord-Kivu : après 18 ans de rébellion, plus de 90 combattants APCLS se rendent aux FARDC à Masisi

Plus de 90 combattants du groupe rebelle Alliance des Patriotes pour un Congo Libre (APCLS) se sont rendus aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) en territoire de Masisi, dans la province du Nord-Kivu.

Ces miliciens ont été présentés le lundi 26 juillet 2021 au Commandant des opérations Sukola 2, le Général Mweshu Lumbu, par l’administrateur du territoire de Masisi, e Colonel Tshinabu Christophe.

Selon le porte-parole des opérations militaires dans cette partie du pays, le Major Djike Kaiko, ces miliciens ont ainsi déposé les armes suite à une pression militaire exercée sur eux et à une large sensibilisation. Il précise également que même le Chef rebelle Janvier Karahiire pourra se rendre prochainement.

Publicité

« Le Commandant suprême est soucieux que la partie Est de la RDC soit pacifiée. Il a mis les moyens matériels qu’humains mais aussi sa volonté. 18 ans après, l’APCLC quitte la brousse et je vous promets que la pression que nous allons mettre incessamment nous allons venir récupérer Janvier Karairo ici même où nous sommes dans les Masisi », a-t-il fait savoir.

Pendant ce temps l’armée promet de mettre une pression militaire sur les groupes armés qui vont tarder de se rendre.

Azarias Mokonzi depuis Beni

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading