Caricature: Après Mbata ya Mukolo, les brazzavillois hésitent à traverser

Plusieurs quartiers de Brazzaville sont encore sous haute surveillance. L’armée est déployée après les attaques de lundi 4 mars 2016. On signale un déplacement significatif de la population. Plusieurs brazzavillois ont traversé le fleuve pour se réfugier à Kinshasa. Mais beaucoup hésitent. Le caricaturiste de politico.cd a politiqué.

1 comments

Comments are closed.

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading