La Première Dame Denise Nyakeru Tshisekedi participe au congrès mondial sur le cancer à Genève

En sa qualité de la vice-présidente de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour le Développement (OPDAD), la
Première Dame de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi participe au Congrès Mondial sur le Cancer qui se tient du 18 au 20 octobre à Genève en Suisse.

Ce congrès, initié par l’Union Internationale de lutte contre le cancer rassemble la communauté mondiale du cancer afin de réduire la charge mondiale du cancer grâce au pouvoir des actions collectives.

Pendant ces journées d’échanges, le congrès a mis en exergue des panels d’information et de partage d’expérience pour permettre aux participants d’avoir une meilleure connaissance sur la prévention et le dépistage, la prise en charge et la recherche sur différents types de cancer.

Publicité

Intervenant en sa qualité de vice-présidente de l’OPDAD aux côtés de Mme Claudine Talon, Première Dame du Bénin et d’autres personnalités lors d’un panel sur « cinema session « Conquering cancer », la Première Dame de la RDC a établi le lien entre la vision de l’OPDAD et la lutte contre le cancer.

« Pour commencer, il me parait utile de rappeler la vision de l’OPDAD « Une Afrique développée avec des enfants, des jeunes et des femmes en bonne santé et autonomisés ». Alors, pour faire le lien entre le rôle des Premières Dames et la lutte contre le cancer, le sujet qui nous réunit aujourd’hui, les Premières dames d’Afrique travaillent pour : (1) contribuer à la réduction de la mortalité prématurée due au cancer; (2) nouer des partenariats stratégiques nécessaires au renforcement des initiatives et les programmes sur les cancers du col de l’utérus », a-t-elle précisé.

Poursuivant dans cette perspective, la Première Dame de la RDC a indiqué que l’OPDAD a mené plusieurs activités dans la lutte contre le cancer en partenariat avec ROCHE, MERCK et OMS entre autres.

Ces activités ont ciblé spécifiquement :

  • La prévention et le contrôle des cancers de l’appareil reproducteur féminin ;
  • La prévention, la prise en charge et la destigmatisation de l’infertilité ainsi que du cancer chez la femme;
  • Le renforcement des capacités de communication grâce aux plateformes sociales ; et l’amélioration de l’accès aux soins de santé dans les domaines de la fertilité et des soins contre le cancer.

Dans une autre activité organisée par l’Organisation Mondiale de la Santé sous le thème « Amplifier l’expérience vécue des personnes touchées par le cancer », aux côtés de Son Altesse Royale la Princesse Dina MIRED de Jordanie, de Madame Kim SIMPLIS BARROW, ancienne Première Dame de Belize et de Madame Isabella NAANA ASANTE, survivante du cancer, Denise Nyakeru Tshisekedi a présenté, sur base d’une histoire familiale vécue, les défis auxquels, selon elle, les vivants avec le cancer sont confrontés.

« Selon moi, les personnes qui vivent avec le cancer sont confrontés à un manque d’informations et de formation, à la fois pour le personnel soignant que pour les malades et les non-malades, un difficile accès aux soins, des soins couteux, des infrastructures peu adéquates et une difficile acceptation des malades et un manque d’accompagnement de la communauté (famille, ami, etc.) », a-t-elle raconté.

Pour relever les défis, Denise Nyakeru préconise l’arme du plaidoyer. A l’en croire, le plaidoyer est une arme puissante dans la mesure où il permet de mobiliser les ressources pour faciliter l’accès aux soins ; un accompagnement psychologique soit en place pour les malades et les communautés ; un programme de dépistage précoce soit mis sur pied ; un programme de vulgarisation et sensibilisation permanent soit établi ; une formation du personnel soignant soit en place et, un programme de vaccination soit développé pour éliminer le cancer du col de l’utérus.

Dans l’objectif de partager les meilleures pratiques sur la lutte contre ce fléau mondial, la vice-présidente de l’OPDAD a eu des rencontres bilatérales respectivement avec Tisha Boatman, Directrice Exécutive Accès aux soins de Siemens Healthineers et Claudine Talon, Première Dame du Bénin et Présidente d’une fondation éponyme qui œuvre dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus.

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading