Répression de la marche des médecins : La LPDH sollicite l’ouverture d’une enquête et des sanctions contre les coupables

Dans un communiqué publié ce dimanche 25 septembre, la Ligue pour la Promotion et la Défense des Droits de l’Homme (LPDH) dit suivre avec attention la récente actualité socio-politique, caractérisée notamment par la « forte » répression de la marche pacifique organisée en date du 21 septembre par le syndicat national des médecins (SYNAMED). Les professionnels de la blouse blanche manifestaient pour exiger l’amélioration de leur condition de travail.

La LPDH qui rappelle que le droit de manifester est garanti par la constitution de la RDC, condamne la répression qu’ont subi les médecins de la part des éléments de la force de l’orde (PNC) lors de cette marche.

« Le droit de manifester étant garanti par la constitution du pays, la ligue condamne avec la plus grande fermeté la répression qui a suivi la marche des professionnels de la santé qui exigeaient qu’à être traités dignement », peut-on lire dans ce communiqué.

Publicité

Dans cette ordre d’idées, cette structure qui milite pour la promotion et la défense des droits de l’Homme plaide pour l’ouverture d’une enquête afin que les coupables soient sanctionnés.

« Dans un état de droit, pareille réaction de la part des forces de l’ordre ne devrait pas rester impunie. Raison pour laquelle, la Ligue appelle à l’ouverture d’une enquête indépendante en vue de sanctionner les coupables », a-t-elle renchéri.

Pour rappel, la marche pacifique organisée mercredi 21 septembre dernier par le SYNAMED pour exiger du gouvernement, l’amélioration de leur prime et salaire, avait été réprimé par les éléments de la police nationale congolaise.

Le gouvernement par le biais de son ministère des Droits humains a également condamné cette répression. Le ministre Fabrice Puela a indiqué que la tenue d’une marche pacifique même sans prise d’acte de l’autorité compétente ne constitue nullement un prétexte de violation des droits fondamentaux reconnus aux citoyens conformément à la vision prônée par le Chef de l’État.

Bernard MPOYI

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading