Insécurité dans l’Est de la RDC : le Ministre de la Défense évoque une situation relativement calme et sous contrôle des FARDC

Congolese soldiers from the Armed Forces of the Democratic Republic of Congo (FARDC) walk in line after the army took over an ADF rebel camp, near the town of Kimbau, North Kivu Province, Democratic Republic of Congo, February 20, 2018. REUTERS/Goran Tomasevic SEARCH "TOMASEVIC KIMBAU" FOR THIS STORY. SEARCH "WIDER IMAGE" FOR ALL STORIES. - RC11A15F3FC0

Lors de la 11e réunion du conseil des Ministres tenue ce vendredi 9 juillet, le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants a présenté la situation générale qui, selon lui, demeure relativement calme et sous contrôle des Forces Armées de la République Démocratique du Congo sur toute l’étendue du pays.

Et ce, à l’en croire, en dépit de la persistance des poches d’insécurité dans la partie Est notamment à Beni où règne une psychose résultant de l’activisme des terroristes ADF/MTM et leurs supplétifs ou complices Maï-Maï.

“Il en est de même dans une partie de la province de l’Ituri où une frange d’ADF fuyant la pression militaire des forces loyalistes dans le Grand Nord, ainsi que le groupe armé CODECO ne cessent de perturber l’ordre public”, a indiqué le Ministre de la Défense nationale.

Publicité

D’après les rapports reçus des Gouverneurs militaires, dit-il, les ADF/MTM se livrent aux actes terroristes dont sont victimes les paysans exerçant dans leurs activités champêtres. L’ennemi profite également des divisions ethniques et des conflits intercommunautaires pour semer la mort dans la population, fait-il remarquer.

Merveilles Kiro

1 comments

Comments are closed.

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading