Echanges de tirs entre policiers et manifestants à N’djili

Des sources concordantes rapportent d’intenses échanges de tirs en ce moment entre des forces de l’ordre et des partisans de l’opposition dans la commune de N’djili, dans l’Est de la capitale congolaise. La situation globale reste tendue à 9h (heure locale).

« Des civils tirent avec les armes récupérées sur les policiers tués hier« , rapporte un habitant de la Tshangu à Politico.cd.

Selon des sources concordantes, des échauffourées sont en cours depuis tôt ce matin au « quartier 3 » entre des policiers déployés pour « étouffer » un début de marche des opposants.

Hier, le Rassemblement a appelé à une nouvelle journée de marche à l’issue de celle du 19 septembre qui a fait plusieurs morts à Kinshasa.

Des sièges de partis au pouvoir, ainsi que des bureaux de la Police nationale ont été soit pillé, soit incendié par des manifestants. Trois policiers ont été également tués.

unkin

Par ailleurs, on nous signale une situation tendue à l’Université de Kinshasa ce matin où la Police s’est déployée pour empêcher une mobilisation des étudiants.

La situation est globalement tendue dans la capitale congolaise, alors que les opposants ont juré de continuer à manifester « jusqu’à ce que le président Kabila quitte le pouvoir ».

 

3 comments
  1. Il faut poursuivre ces manifestations juqu<a son départ. Ne lâchons pas les gars, il va fuir…continuons, continuons, la victoire est à nous, la victoire est au peuple congolais pour la libération totale de leur pays des mains de ces mécréants venus du Rwanda et leurs suppôts congolais qui ont accepté de vendre leurs patriotismes mous à cause de l'argent. CONTINUONS LA LUTTE JUQU'A LA VICTOIRE FINALE DE LIBÉRATION DE NOTRE PAYS"

Comments are closed.

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading