jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min

l'info en continu

Impact du COVID-19 sur l’économie : la RDC atteint le taux d’inflation de 5,7% sur une projection annuelle de 8%

- Publicité-

La RDC a atteint le taux d’inflation de 5,7% sur une projection annuelle de 8%, à la suite de la pandémie de Coronavirus, a constaté, mardi 14 avril 2020, le Comité de Conjoncture, au cours de sa réunion hebdomadaire présidée par le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Y ont participé, hormis ses membres permanents sue sont le vice-Premier ministre en charge du Budget, sa collègue du Plan, les ministres du Commerce extérieur, des Mines, les vice-ministres des Finances et de l’Economie nationale et le gouverneur de la BCC, le représentant de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) et le secrétaire exécutif de l’Association nationale des entreprises publiques (ANEP).

- Publicité-

« Cette situation impose donc au Gouvernement central une rigueur dans l’application des mesures prises pour accompagner les entreprises privées et alléger la charge des ménages en cette période de crise causée par la pandémie du COVID-19′, a déclaré le VPM Mayo

Jean-Baudouin Mayo a indiqué que le taux de change en RDC demeure stable, exceptée une légère dépréciation de la monnaie nationale face au dollar américain.

Le gouvernement Ilunkamba rassure donc les Congolais de son implication pour contenir les effets pervers du Coronavirus sur l’économie nationale. Cependant, il compte aussi sur l’apport de chacun dans le respect des gestes barrières pour briser la chaîne de contamination de cette maladie au pays.

L’allégement de la dette de 20 millions de dollars américains dont a bénéficié la RDC de la part du Fonds monétaire international (FMI) a aussi été évoqué lors de la réunion hebdomadaire du Comité de conjoncture.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU