Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min

Dr Muyembe: « il y a des cas graves de Coronavirus en RDC qui refusent d’aller à l’hôpital »

Dans une interview exclusive accordée à Politico.cd, le coordonnateur du Secrétariat technique à la riposte contre le Coronavirus, Dr Muyembe Tamfum dénonce les cas des patients qui se font soigner à domicile, qui se prennent eux-mêmes en charge.

« C’est vrai, il y a des personnes qui se font soigner à domicile. Nous ne pouvons pas non plus hospitaliser tout le monde. Même en France, on voit la gravité de la maladie. Les malades sont répartis en 3 cas: cas graves, des cas modérés et des cas bénins. Les cas bénins peuvent rester à la maison s’il y a la discipline tout en prenant soin de ne pas contaminer les autres. Mais il y a des cas graves qui refusent d’aller à l’hôpital. C’est ça le problème, » a-t-il déclaré.

S’agissant du manque de confiance quant à la prise en charge de l’équipe de riposte, Dr Muyembe Tamfum se veut réaliste et rassure de l’amélioration prochaine dans la prise en charge. »C’est toute notre infrastructure qui pose problème. Ceci traduit l’état de nos hôpitaux qui étaient comme ça. On manque d’ambulance, on manque des médicaments, etc. Or nous devons recréer cette atmosphère, cette confiance au fur et à mesure que nous avançons, » argue le coordonnateur du secrétariat technique à la riposte.

Toutefois, Dr Muyembe Tamfum rassure que les conditions de prise en charge vont s’améliorer. « De plus en plus, il y a même des particuliers qui commence à contribuer et puis nous allons améliorer les conditions de prise en charge, » a-t-il indiqué.

Pour le Dr Muyembe Tamfum, « Mais ce n’est pas bien de maintenant de commencer à crier. Il y en a même qui pensent qu’ils sont en France ou en Belgique pour avoir les mêmes standards des soins. Il faut être réaliste. »

Notons que l’équipe de riposte a été beaucoup critiquée dans la prise en charge de certains cas et plusieurs personnalités notamment politiques se font soigner à domicile notamment Vidye Tshimanga, testé positif et qui ne s’est pas souscrit au protocole de l’INRB.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...