RDC: le camp Kabila dénonce des propos « graves et irresponsables » de Kabuya qui frisent « la folie »

Le secrétaire général du parti politique Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Augustin Kabuya a prétendu que l’ancien Chef de l’État, Joseph Kabila, serait le commanditaire de la guerre qui sévit dans l’Est de la RDC.

Au cours d’une matinée politique organisée ce samedi 30 mars, le patron du parti au pouvoir a affirmé que, Joseph Kabila est sorti en catimini du pays sans autorisation de la Direction Générale des Migrations (DGM).

En réaction à ces propos, la conseillère en communication de l’ancien Président de la République, Barbara Nzimbi juge « irresponsable » la sortie médiatique de Augustin Kabuya.

Publicité

« Les propos graves et irresponsables de Mr KABUYA de l’UDPS frisent la folie ; Le seul chef d’Etat de toute l’histoire de la RDC a organiser des élections démocratiques ensuite une alternance pacifique qui a eu pour premier bénéficiaire ce même parti peut fuir mieux abandonner ce pourquoi il s’est investi toute sa vie ? Ou encore être à la base d’une quelconque déstabilisation de cette même nation ? C’est incohérent de réfléchir dans ce sens .Heureusement que le peuple congolais a compris le mode opératoire de l’UDPS : Se plaindre , et d’accuser faussement les autres , Oubliant que Diriger c’est aussi assumer », a-t-elle déclaré dans une communication parvenue à la rédaction de POLITICO.CD.

Pour Barbara Nzimbi, ces propos du secrétaire général du parti au pouvoir est une distraction qui vise à détourner l’attention de la population sur leur incapacité à gérer le pays.

« Cette énième distraction ne peut surgir que ce parti cherchant à détourner l’attention des congolais face à son incapacité à gérer le pays , Joseph Kabila a légué à l’UDPS un pays entier que ce même parti continue de détruire; ce, année par année depuis 2019», a-t-elle poursuivi.

Quant à la question de sortir du pays sans autorisation, Barbara Nzimbi souligne que le Sénateur à vie est sorti en bonne et due forme du pays pour notamment ses responsabilités académiques.

«Sorti en bonne et due forme , le président Joseph Kabila, n’a pas des comptes à rendre à l’UDPS et poursuit et respecte son agenda notamment ses responsabilités académiques à assumer ; il rentrera dans son pays librement quand il le voudra ; et ce, sans aucune restriction», a-t-elle conclu.

Ancien président de la République , Joseph Kabila et son successeur ont certes joué un rôle crucial dans la première alternance politique, cependant leur relation n’a toujours pas été celle d’un fleuve tranquille.

Bernard MPOYI

Add a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading