RDC : Denis Mukwege intègre « The Elders », un collège des leaders mondiaux des droits de l’homme

Le Prix Nobel de la paix 2018, le Docteur Denis Mukwege a rejoint « The Elders », un groupe composé des leaders mondiaux qui se battent pour la paix, la justice et les droits de l’homme à travers le monde. L’annonce a été faite mardi 26 mars par l’organisation de droit de l’homme dans une cérémonie présidée par Mary Robinson, ancienne Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

« Denis Mukwege a reçu le prix Nobel de la paix 2018 pour ses efforts visant à mettre fin à l’utilisation de la violence sexuelle comme arme de guerre et de conflit armé , aux côtés de la militante yézidie Nadia Murad. Je suis ravi d’accueillir le Dr Denis Mukwege au sein des Elders. Il apporte une riche expertise, du courage et une autorité morale irréprochable, et son engagement en faveur des droits des survivants servira de guide crucial à notre travail en cours sur les conflits et l’égalité des sexes », a déclaré Mary Robinson, présidente de l’organisation.

Fondé en 2007 par Nelson Mandela, ancien Président sud-africain et Prix Nobel de la paix, « The Elders » qui signifie les aînés ou sages milite pour un monde de paix, des hommes conscients de leur humanité commune et de leurs responsabilités partagées les uns envers les autres, envers la planète et les générations futures.

Publicité

Le fondateur de Panzi, Denis Mukwege a exprimé sa satisfaction de rejoindre ces défenseurs des droits dans leur mission visant à garantir un monde de la justice et des droits de l’homme sur une planète durable.

« Leur travail n’a jamais été aussi important à une époque de tensions géopolitiques accrues où les souffrances des civils innocents sont trop souvent ignorées. Je le constate chaque jour dans mon travail en Afrique centrale, et j’ai hâte de me joindre aux efforts des Aînés pour mettre fin à ce fléau dans le monde entier », s’est réjoui le prix Nobel congolais.

Le docteur Mukwege intègre « The Elders » à cause de sa lutte depuis plus de 20 ans dans les traitements volontaires des survivantes de violences sexuelles et des femmes souffrant de graves problèmes gynécologiques à l’hôpital Panzi à l’Est de la RDC. Ses efforts pour attirer l’attention sur la protection des femmes et plaider pour que les responsables de violences sexuelles soient traduits en justice font de lui l’un des militants des droits humains et de l’égalité des sexes les plus respectés au monde.

Persi M

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading