RDC : le gouvernement s’engage à renforcer la capacité civique de la jeunesse

Le ministre de la Jeunesse, Initiation à la nouvelle Citoyenneté et Cohésion Nationale, Yves Bunkulu a lancé ce mardi 26 mars à Kinshasa, le projet du Corps volontariat national. Cette structure comprend au moins 150 jeunes.

C’était en présence du représentant de l’ambassadeur de France en RDC, Richard Moothuy, chef du Service de Coopération et d’Action Culturelle au sein de cette mission diplomatique, et la Secrétaire Générale à la Jeunesse, Thérèse Mbujibungi.

A l’occasion, une première équipe de 50 jeunes volontaires a été déjà constituée. En revanche, ce projet du gouvernement congolais a bénéficié de l’expertise du gouvernement français via France volontaire, une association expérimentée et datant de plusieurs décennies.

Publicité

Ce dernier a pour missions de renforcer l’engagement civique, protéger l’inclusion sociale et consolider la solidarité, en plus de promouvoir le volontariat des jeunes par la mobilisation, la participation citoyenne, la recherche et la consolidation de la paix, ainsi que la valorisation des compétences de toutes les couches sociales.

La cellule de communication de ce ministère rapporte que cet acte entre dans le cadre de la matérialisation de l’un des piliers de la vision du chef de l’Etat qui remet la jeunesse au centre des préoccupations pour assurer un futur nouveau à la RDC.

Dans cette même optique, plusieurs associations des jeunes affiliées au Conseil National de la Jeunesse ont également pris part à cette activité qui a aussi connu la participation du directeur général du fonds spécial de la promotion de l’entrepreneuriat et emploi des jeunes, Joseph Mukendi.

Gloire MALUMBA

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading