RDC : la Belgique salue les efforts du gouvernement dans la réconciliation des Teke et Yaka

Le Vice-premier ministre de l’Intérieur, Peter Kazadi a échangé ce mercredi 27 mars, avec la Chargée d’Affaires de l’Ambassade de Belgique à Kinshasa, Lot Debruyne sur la réconciliation des Teke et Yaka en territoire de Kwamouth dans la province du Maï-Ndombe.

À l’issue de ces échanges, Lot Debruyne a renseigné que c’est avec satisfaction que la Belgique constate la résolution du conflit entre les deux communautés. D’après son pays a apprécié à cet effet les efforts nécessaires fournis par le gouvernement de la République.

«Je suis venue voir le Vice-premier ministre de l’intérieur parce qu’on voulait en apprendre un peu plus sur ses efforts de réconciliation dans le conflit entre les Yaka et les Teke. Pour nous, c’est important que ce conflit prenne fin et que la population de là-bas puisse retrouver la paix. On apprécie que ce travail ait été fait, c’est un conflit qui n’aurait peut-être pas duré si longtemps, on est très content de constater que probablement il y aura maintenant un retour à la paix là-bas», a déclaré la Chargée d’Affaires de l’Ambassade de Belgique à Kinshasa.

Publicité

À l’en croire, la Belgique a réitéré sa volonté d’appuyer la RDC dans ses efforts pour le retour définitif de la paix à Kwamouth et dans les autres provinces affectées.

« On est déjà beaucoup dans l’aide humanitaire, et ce qu’on aimerait bien faire ici, c’est de voir comment on peut accompagner les déplacés pour retourner chez eux. On a des ONG qui aident déjà et qui peuvent continuer leur travail. Il est important qu’il y ait d’abord la sécurité, ce qui est justement le domaine bien évidemment du Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur », a-t-elle indiqué.

Selon les informations du ministère de l’Intérieur, les travaux de la Commission technique mise en place pour réconcilier les deux communautés ont été clôturés lundi dernier.

Les deux peuples, apprend-on, ont convenu d’arrêter leur conflit, en adoptant un document intitulé : «Acte d’engagement global et inclusif pour la paix et la stabilité dans les provinces de Maï-Ndombe, Kwilu, Kwango, Kinshasa et Kongo-Central».

Christian Okende

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading