Lubumbashi: tous les requérants de policiers dans le Haut-Katanga sont priés de s’identifier

Pour endiguer la criminalité dans le Haut-Katanga et la province voisine du Lualaba, notamment le problème ayant trait aux détachements non-conformes des policiers de garde, à différents endroits, le Commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise dans le Haut-Katanga, Louis-second Karawa, demande dans un communiqué officiel rendu public ce 12 septembre et parvenu à POLITICO.CD, à tous les requérants, les personnes physiques privées qui utilisent les policiers pour la sécurisation des leurs domiciles, bureaux, boutiques, magasins, églises, fermes, « de se présenter à son office pour identification, munis des documents y relatifs »,  souligne ce communiqué.

La Police du Haut-Katanga motive cette présence des requérants de policiers, suite aux instructions de la plus haute hiérarchie portant sur les dispositions prises à l’issue de la réunion du Conseil supérieur de la défense tenue à Lubumbashi, en août dernier.

Le Commissaire provincial indique que tout contrevenant à cette décision de la PNC-Haut-Katanga sera « non seulement dépouillé purement et simplement de policiers de garde, mais aussi soumis à la rigueur de la loi« , a-t-il conclu.

Publicité

Il sied de rappeler qu’un délai d’une semaine, soit du lundi 14 septembre au samedi 19 septembre, est accordé à tous les requérants de policiers dans le Haut-Katanga.

Adrien AMBANENGO

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading