Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

vendredi, juin 5, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min

Jeanine Mabunda au premier plan de la lutte contre le Coronavirus en RDC

La présidente de l'Assemblée nationale, la député Jeanine Mabunda a lancé, à la rentrée parlementaire, une mobilisation des élus nationaux autour de la riposte contre le coronavirus qui a atteint la République démocratique du Congo depuis plusieurs jours.

La rentrée parlementaire le lundi au Palais du peuple à Kinshasa a été particulièrement marquée par les questions autour de la lutte contre la pandémie du Coronavirus, qui a atteint la RDC. Alors que le gouvernement annonçait un quatrième cas, la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, a profité de son discours devant les députés pour se lancer dans la mobilisation.

Dans son allocution à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire de mars 2020 ce lundi à l’assemblée nationale, Jeanine Mabunda a exhorté le gouvernement à prendre de toute urgence les mesures nécessaires pour préserver la santé de la population face à la pandémie du Coronavirus.
 
« En effet, les conséquences sanitaires, économiques et financières, des suites de la propagation rapide du virus à l’échelle mondiale, suscitent des inquiétudes« , a déclaré la présidente de la chambre basse du Parlement. 

Jeanine Mabunda a appelé la population à respecter les mesures d’hygiène pour stopper la propagation de cette maladie qui a déjà fait des milliers de morts dans le monde « A cet effet, j’invite nos compatriotes à observer scrupuleusement les mesures sanitaires recommandées par le Ministère de la santé. En outre, je salue l’action menée par le Comité national multisectoriel de la riposte contre la maladie à virus Ebola, qui amorce la dernière ligne droite en vue de l’éradication de cette grave épidémie dans notre pays« , a-t-elle renchéri. 

Ce mardi, à l’initiative de Mme Mabunda, le ministre congolais de la Santé, le Docteur Eteni Londondo et l’éminent docteur Muyembe, responsable de la riposte contre Ebola, se sont succédés à la plénière, afin d’expliquer les enjeux de cette lutte contre le Coronavirus aux élus nationaux.

Devant les députés, le médecin directeur de l’INRB a confirmé l’existence du virus à Kinshasa, invitant tant les élus que la population à ne pas minimiser la dangerosité du coronavirus. « Avec Ebola un malade peu contaminer deux mais avec le Coronavirus un malade peut contaminer trois à quatre. Il est plus contagieux qu’Ebola. Une fois que le passage de l’animal à l’homme est effectué, le reste ce n’est plus l’animal. Donc c’est faux de dire que maintenant il ne faut pas manger la viande. Ce stade est déjà passé, nous sommes au stade de la transmission de personne à personne », a-t-il dit.

L’épidémiologiste congolais invite par ailleurs la population à « ne pas douter, le virus est bel et bien dans la capitale, nous allons tout faire pour empêcher la propagation de la maladie dans d’autres villes du pays, j’avais vu le premier cas et nous avons examiné son cas, et les résultats étaient positifs ».

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...