l'info en continu

Lubumbashi: l’UDPS et Gabriel Kyungu appellent Félix Tshisekedi à « élargir la dissolution de l’Assemblée Nationale aux assemblées provinciales »

- Publicité-

En marge des activités marquant l’an un de l’alternance en RDC, l’UDPS et l’UNAFEC ont exprimé le vœu de voir dissoute l’Assemblée Nationale. Ces deux partis vont loin en appelant le Président de la République Felix Tshisekedi à user de ses prérogatives constitutionnelles pour dissoudre également toutes les assemblées provinciales à travers le pays.

Pour le député national Fabien Mutomb de l’UDPS, il y a bien une crise réelle face à des allies qui manque de sincérité. A l’entendre parler, le Président le Chef de l’État n’est pas accompagné dans son ambitieux pas de développer la RDC. Pour lui, dissoudre l’Assemblée Nationale serait une décision salutaire pour l’ensemble du peuple congolais.

- Publicité-

Pour enfoncer le clou, le Président National de l’UNAFEC, pense que le pays fait face à deux gouvernements parallèles dont l’un qui est officiel et l’autre à Kingakati. Gabriel Kyungu soutient la dissolution du Parlement National pour qu’enfin la RDC décolle. « Le Président de la République doit faire tomber l’Assemblée Nationale ainsi que toutes les Assemblées Provinciales qui sont au service de l’ancien régime. » a-t-il insisté.

Dans la ville de Lubumbashi l’an un a été marqué par un rassemblement de centaines de militants de l’UDPS et l’UNAFEC. Fabien Mutomb et Gabriel Kyungu qui ont pris parole au meeting populaire, sont deux mandataires nommés respectivement Directeur Général et Président du Conseil d’Administration à la SNCC. Jusqu’à ce jour leur prise des fonctions tarde à se matérialiser.

✍ Adrien Ambanengo @ambadrien | politico.cd ■

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU