Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min

Kasaï Central: budget 2020 fixé à 257 milliards FC

Pour l’exercice 2020, le budget province du Kasaï Central est estimé à 257 milliards de Francs congolais, soit 257.091.031.257,00FC en équilibre en recettes et en dépenses.

Ce budget a été promulgué par le chef de l’exécutif provincial, Martin Kabuya Mulamba, après son adoption par l’organe délibérant de la province.

Ce budget représente une augmentation de 158.710.275.521,00FC, soit un taux d’accroissement de 161,32% par rapport aux prévisions budgétaires rectificatives 2019 Selon un document de 33 pages dont une copie nous est parvenue.

Constitué des recettes à caractère national, des recettes propres à la province et celles extérieures, c’est-à-dire relevant des appuis budgétaires des partenaires techniques et financiers au développement de la province comme UNICEF, UE, USAID, BAD/PRISE, PNUD, UE RN1, FNUAP, Groupe Banque Mondiale, FIDA et BADEA, le budget du Kasaï Central repose sur les principaux indicateurs macroéconomiques suivants : taux de croissance du PIB (5,4%); déflateur du PIB (7,3%); taux d’inflation moyen (6,8%); taux d’inflation fin période (6,5%); taux de change moyen (1.687,4FC/USD) ; taux de change fin période (1.687,9FC/USD); PIB nominal (97.683,7 milliards de FC) et pression fiscale (13,3%).

Les prévisions budgétaires de cet exercice 2020 reflètent le programme du gouvernement provincial approuvé le 25 mai 2019 dernier.

Ce programme couvre les cinq années de la mandature (2019-2023) en tenant compte des réalités de la province post-conflit pour sa refondation, sa renaissance, son émergence et son développement et s’articule autour de cinq piliers prioritaires suivants:

  • renforcement de la gouvernance et consolidation de la paix;
    -développement des secteurs productifs ;
    -modernisation des infrastructures de base;
  • développement social et valorisation des ressources;
    -et enfin protection de l’environnement et gestion durable.

Selon Ouragan FM, Il reste le seul cadre de référence contenant toutes les réformes, programmes, projets et actions de développement de la province pour les cinq prochaines années et plusieurs facteurs exogènes et endogènes ont prévalu lors de son l’élaboration.

Parmi ces facteurs, il y a les faits politiques, socioéconomiques et financiers.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...