Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

jeudi, juin 4, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min

Sud Kivu: les activités des sociétés aurifères Régal SK et Congo Bluent Mining suspendues par le Gouvernement provincial

Les sociétés Régal SK et Congo Bluent Mining, deux entreprises qui exploitent de l’Or dans le territoire de Mwenga (Sud-Kivu) ont vu leurs activités suspendues sur décision du Gouvernement provincial.

C’est le contenu d’une correspondance datée du 16 décembre adressée au chef de division provinciale des mines par le vice-gouverneur du Sud-Kivu.

D’après le Vice Gouverneur Fiston Malago, les deux sociétés n’ont pas de permis d’exploitation sur base d’une enquête menée par leurs services.

« La société Régal et Congo Bluent Mining n’ont aucun document les autorisant à procéder à une exploitation minière à laquelle elle se livre. Cette société se livre à l’exploitation en l’absence de tout contrat ou accord avec une coopérative minière détentrice d’une quelconque ZEA (Zone d’exploitation artisanale) régulièrement obtenue. Cette société se livre à l’exploitation minière dans un périmètre sur lequel une autre société possède un permis de recherche, le PR 14402 à Kiziba ou encore il a été constaté la présence des hommes armés dans ce site exploité par cette société », peut-on lire dans la correspondance du vice-gouverneur du Sud-Kivu.

Face aux griefs ainsi constatés, le Gouvernement provincial a simplement décidé de suspendre toutes les activités minières de ces deux entreprises. « Tous ces griefs me fondent à ordonner sans délai la suspension de tous les travaux d’exploitation minière par la société Régal SK et Congo Bluent Mining dans le territoire de Mwenga ainsi que l’immobilisation de tous les engins utilisés par ces sociétés», a décidé le Gouvernement provincial.

Notons que les permis d’exploitation suspendus sont stratégiquement situés dans une zone minière émergente sous-explorée et Regal SK SPRL détient une participation de 100% dans un bloc de 14 permis d’exploration couvrant 1 970 km2 dans la province du Sud-Kivu en RDC.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...