Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

jeudi, juin 4, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min

Effigies de Tshisekedi et Kabila brûlées: « évitons de jeter l’huile sur le feu », appelle Serge Kadima

Des images montrant des individus brûlant l’effigie du président Félix Tshisekedi ont déclenché une avalanche des réactions depuis hier sur les réseaux sociaux. « Il s’agit d’un acte irrespectueux que je condamne fermement. Ce qui n’est cependant pas normal, c’est le type des réactions épidermiques et populistes qui, au lieu de prôner la paix, s’amuse à jeter de l’huile au feu« , lance Serge Kadima, président de la Ligue des Jeunes du PPRD, dans un message envoyé dimanche à POLITICO.CD.

Sur ces vidéos, ont y voit des présumés partisans du PPRD, parti de Joseph Kabila, qui répondaient à d’autres actes visant cette fois-là les effigies de l’ancien président dans le sud-est de la RDC. Dans un tweet, Jean-Marc Kabund, Président de l’UDPS, parti de Félix Tshisekedi, s’est emporté, annonçant même la suspension des discussions avec la coalition de Kabila, le FCC. « Honorable Jean Marc Kabund, Vice-président de l’Assemblée Nationale, s’est illustré par des déclarations incendiaires, décrétant gratuitement la suspension de toute discussion avec le FCC jusqu’à ce que les responsabilités soient établies« , accuse M. Kadima dans son message.

« Je m’interdis de mettre ces propos sur le compte d’une maladresse politique grave. Mais, les faits renseignent clairement que l’effigie brûlée dernièrement, l’a été en représailles de l’effigie du Président de la République Honoraire qui été brûlée. On a pas entendu Monsieur Kabund faire ne fût ce qu’allusion à ce fait générateur de tout le trouble à l’ordre public que nous déplorons et condamnons« , fait remarquer le président de la jeunesse du PPRD.

Serge Kadima fait en outre remarquer que Jean-Marc Kabund « dit attendre que les responsabilités soient établies, il ne peut que s’en prendre à son propre parti parce que le Ministre qui a sous sa tutelle la gestion territoriale, la sécurité et y compris L’ANR c’est le Ministre de L’intérieur qui est de son obédience. Il ne peut pas prétexter que l’effigie du chef de l’État a été brûlée en présence de l’ANR etc. « 

« Nous tous, y compris les combattants de L’UDPS, exigeons des explications sur ce double incident où des individus ont vandalisé les effigies des deux Leaders de FCC-CACH sans coup férir« , conclut Serge KADIMA LUABEYA

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...