Le mardi 25 juin 2019, Me Dieudonné Piem Tutokot, gouverneur du Kasaï, a rendu public la liste de l’exécutif provincial. C’était en présence du vice-gouverneur Gaston Nkole Tshimuanga dans la salle de réunion du gouvernorat.

Il ressort donc de l’arrêté no1/07/cab/G.p/Ksai/017/2019 du 25 juin 2019 portant nomination des ministres provinciaux que deux députés provinciaux font leur entrée dans ce gouvernent: Kawino Ndongo Deller, ministre provincial de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumieres et Olivier Tombe Tombe, ancien conseiller du gouverneur honoraire, Marc Manyanga, en charge des infrastructures. Il va s’occuper maintenant des Travaux publics et infrastructures. Il a de l’expérience pour avoir été non seulement au gouvernement Manyanga, mais aussi au Kasaï Occidental.

Notons, par ailleurs, que Mbidi Nondo Pauline va s’occuper du Genre, famille et enfant ainsi que la santé et la Nouvelle citoyenneté.

Denise Muluka Muhandji est secrétaire exécutive provinciale adjointe en charge des Finances.
Un administrateur de territoire est devenu secrétaire exécutif du gouvernement provincial.
Il s’agit de Pembelongo Bomilongo Jacob, administrateur en fonction de Mweka.

Alors que jusqu’ici secrétaire administratif à l’Isp/Tshikapa, Mwanza Kalumba León devient secrétaire exécutif adjoint en charge des questions administratives et juridiques. Dr. Francois Tshitambala Tshitenge est le ministre provincial des Finances et approvisionnement.

Les nouvelles technologies de la communication et informations sont confiées à l’udps Mutombo Mutombo Romain, alors que les Affaires sociales, humanitaires et enseignements sont confiés à Kalumba Cephas. Plan, budget et tourisme à Bokele Bakoko et les sports, loisirs, cultures et arts à Kabamba Mukemayi.

Mapaya Makoro prend en charge les Mines, terre et énergies.

Selon le gouverneur du Kasaï, le retard dans la publication de son gouvernement se justifie par des négociations avec toutes les forces vives pour une cohésion sociale et cohabitation pacifique des Populations.

Cet exécutif provincial a offert à chaque territoire deux ministres, à l’exception du territoire d’Ilebo qui n’a qu’un seul ministre. La ville de Tshikapa et le territoire du même nom ont un ministre provincial.
Aucun ministre de l’ancien gouvernement provincial n’a été retenu par Piem Dieudonné.

Au regard de cet arrêté, Piem Tutokot Dieudonné, gouverneur du Kasaï, a tenu compte de la représentativité ethnique et tribale du Kasaï afin de maintenir la cohésion sociale.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *