33 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

jeudi, février 20, 2020
Publicité

Des médecins gazés sur le boulevard du 30 juin ce lundi 24 juin

- Publicité-

La scène s’est passée au croisement des avenues Huileries et boulevard du 30 juin à Kinshasa ce lundi 24 juin.
Alors qu’ils manifestaient pour revendiquer leurs salaires et primes, des médecins ont été gazés par la police.
Selon un élément de la police, cette marche n’a pas été signalée à l’hôtel de ville ni autorisée par une autorité de la ville de Kinshasa.

Le corps médical réclamait entre autres : le payement de leur prime de nuit ou prime de risque et la budgétisation de 4500 nouvelles unités impayées tel que signifié dans différentes instructions adressées par le chef de l’Etat.

Malgré les promesses faites par le Chef de l’Etat, il y a du retard dans le paiement des primes. Ces professionnels de la santé ne réclamaient qu’une seule chose. « Si nous sommes dans la rue aujourd’hui, c’est parce que le chef de l’Etat n’a pas honoré ses paroles, il nous avait promis qu’à la fin du mois d’avril, nous serons primés. Une partie seulement a reçu cet argent et nous jusqu’aujourd’hui rien encore. Ça déjà 6 mois que nous attendons. Alors, nous revendiquons nos droits, mais nous sommes surprises de voir les policier nous jeter de gaz lacrymogène», a déclaré un médecin manifestant en colère.

« C’est déplorable pour une marche pacifique qui de plus a été signalée aux près des autorités compétentes.
Nous n’étions pas encadrés, au contraire la police nous a démontré que nous étions des rebelles ou des forces nuisibles. Ça fait 6 mois que tous les médecins congolais devraient toucher à leur prime de risque selon la promesse du chef de l’État. Mais jusqu’ici rien n’est fait. On ose réclamer nos droits, il y a une répression ignoble
», a déploré Kumba Ange, médecin au Centre de santé de Référence Bangu à la presse.

Le bilan provisoire fait état d’un médecin blessé suite à l’inhalation du gaz lacrymogène. Il a été conduit directement conduit à l’hôpital Ngaliema Center.

Plusieurs autres ont été interpellés puis conduits à bord des jeeps de la police au Commissariat provincial de la police nationale.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

EN CONTINU

Création des zones économiques spéciales, Julien Paluku lance l’etape de descente sur terrain à Kalemie

Le ministre de l'industrie, Julien Paluku Kahongya est arrivé à Kalemie, chef-lieu de la province du Tanganyika ce mercredi 19 février 2020....

Le ministre de l’EPSP annonce l’opération d’identification des élèves à travers le pays

Dans un mois, il va se dérouler sur toute l'étendue de la République, l'opération d'identification de tous les élèves.

RDC: Les autorités de la DGRK vulgarisent sur les recettes fiscales de la ville de Kinshasa

Le Directeur Général de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa, Ritha Bola, accompagnée d’une délégation composée de quelques directeurs des services...

RDC: Les nouveaux Hauts magistrats prêtent serment devant Félix Tshisekedi

Après les cérémonies de remise et reprise, les nouveaux haut magistrats récemment nommés ont prêté serment ce mercredi 19 février 2020 devant...

Un groupe des élus de Kinshasa chez Steve Mbikayi pour faire le point sur l’accident survenu sur la route by pass

Un groupe des députés nationaux élus de Kinshasa composé notamment de Jean-Marie Lukulasi, Eliezer Ntambwe, Didier Kabampele, Ados Ndombasi ont...

notre sélection

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...

Volte-face de l’ACAJ sur Yuma: Félix Kabange appelle la justice à “clôturer ce dossier qui a toujours sonné creux”

Après plusieurs semaines d'attaques soigneusement orchestrées contre Albert Yuma, Président du conseil d'Administration (PCA) de la Gecamines, certains de ses collaborateurs et...

Kalev Mutond: “pourquoi voudrais-je déstabiliser des institutions que j’ai moi-même contribué à mettre en place”

Intervenant sur Jeune Afrique, l'ancien numéro un de l'ANR a démenti balaie d'une mains les accusations qui veut qu'il soit en contact...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join