Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 13:28 13 h 28 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 13:28 13 h 28 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 13:28 13 h 28 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 13:28 13 h 28 min

Si l’opposition ne s’unit pas, Ramazani Shadary pourrait bien gagner la présidentielle (Janosch Kullenberg)

Emmanuel Ramazani Shadary, candidat de la plateforme Front Commun pour le Congo, conduite par Joseph Kabila, occupe déjà la troisième place d’un nouveau sondage réalisé par BERCI et GEC après Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo et Vital Kamerhe Lwakanyingini Nkingi, tous candidats de l’opposition à la prochaine élection présidentielle. Dans un précédent sondage réalisé par le centre de recherche Les Points, Emmanuel Razamani Shadary avait été à la tete des intentions de vote devacant Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Dans un tweet en reponse à la publication du sondage réalisé par le groupe d’étude sur le Congo, GEC, Janosch Kullenberg, docteur-chercheur avec un accent particulier sur le maintien de la paix et la protection des civils à l’ONU estime que si l’opposition ne s’unit pas, Emmanuel Ramazani Shadary pourrait bien gagner la prochaine présidentielle avec un peu d’aide de ses amis, qu’il n’a pas nommé.

Reagissant à ce tweet, Jason Stearns, analyste de politique axée sur l’Afrique centrale et les autres pays de l’arcadie, également directeur du Groupe de recherche sur le Congo, un centre de coopération internationale de l’Université de New York, auteur du récent sondage souligne qu’Emmanuel Ramazani Shadary a 20% de retard sur  Felix Tshisekedi, si le taux de participation est de 66%. « Cela représente 7,2 millions de voix. Donc beaucoup d’aide de ses amis » précise-t-il.

Fiston Mahamba
- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...