Joseph Kabila a donné une leçon de démocratie en Afrique et à travers le monde (Jeunesse PPRD)

 « Le parti du peuple pour reconstruction et la démocratie, PPRD, à travers sa jeunesse soutiendra à 100% la candidature d’Emmanuel Ramazani Shadary en tant que candidat du Front Commun pour le Congo (FCC) » a déclaré Papy Pungu, président de la ligue de jeunes du parti présidentiel.

Se joignant à la position de son parti, le successeur de Patrick Nkanga, indique que « le PPRD prend acte du consensus dégagé au sein du Front Commun pour le Congo (FCC) autour de la personnalité de Monsieur Emmanuel Ramazani Shadary en qualité du candidat indépendant à l’élection Présidentielle du 23 décembre 2018 ».

Papy Pungu pense que cette nomination est une grande leçon de démocratie donnée par la République démocratique du Congo aux Etats de la région et du monde.

« En 58 ans d’indépendance, le peuple Congolais a démontré sa maturité à la communauté internationale qu’il n’a pas de leçon quant à la prise de décisions sur le choix de ses dirigeants. Ceci est une bonne leçon de démocratie que le peuple Congolais vient de donner à plusieurs Etats de la région et du monde qui pensait que le président Joseph Kabila allait s’accrocher au pouvoir » conclut Papy Pungu au téléphone de POLITICO.CD.

Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.