Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min

Le processus électoral  en RDC est « piégé et confisqué », estime la Société civile

La société civile de RDC par l’entremise de son coordinateur national , Christopher Ngoyi Mutamba a donné sa position en rapport avec le processus électoral en cours en RDC. Pour Christopher Ngoyi Mutamba, le processus électoral est piégé et confisqué par le régime en place.

À en croire Christopher Ngoyi Mutamba, le choix d’un dauphin par Joseph Kabila ne rassure pas le bon déroulement du processus électoral qui demeure toujours piégé et confisqué.

Se considérant comme véritable catalyseur des aspirations de la population congolaise, la société civile de la RDC s’oppose à l’utilisation de la machine à voter, à la confiscation des mass-medias par une seule famille politique, à l’instrumentalisation de la justice pour écarter d’éventuels nivaux politiques et dénoncée l’Inde généralisée sur l’ensemble du territoire national …pour se maintenir au pouvoir.

« Le fait que Monsieur Kabila ait finalement désigné un dauphin n’est pas un cadeau fait à la Nation et ce seul acte ne peut non plus détendre l’atmosphère tant que les préalables ne seront pas satisfaits« , note Christopher Ngoyi Mutamba. Ce dernier s’en tient à la tenue des élections crédibles, transparente et Apaisée et exige la restauration de la centrale électorale pour mieux garantir l’impartialité du processus électoral.

Tout en réclamant la gestion consensuelle du processus électoral, la société civile de la RDC plaide pour l’application intégrale de la résolution 2409 des Nations unies et de l’accord de la sainte Sylvestre 2016, seules dispositions susceptibles de restaurer l’ordre constitutionnel en RDC.
Kerima

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...