Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min

Décrispation: le MSR de Pierre Lumbi boude le CNSA et attend la décision du ministre de l’Intérieur

Au cours d’une conférence de presse rendu jeudi 22 mars, le Mouvement Social pour le Renouveau, MSR, a rejeté en bloc la décision du Conseil national de suivi de l’accord, CNSA demandant à Pierre Lumbi de créer un autre parti politique d’autant plus que c’est le MSR de Me Yoko Yakembe qui a obtenu l’arrêté ministériel sous ce label alors que celui de Pierre Lumbi fonctionnait avec l’arrêté du MNR.

Pour le secrétaire général de ce parti, la décision du CNSA sur le dédoublement des partis politiques est en désaccord avec l’accord de la Saint-Sylvestre et ne peut pas remettre en cause cet accord. Laquelle décision qui intervient en ce moment, « pourquoi plus d’un an après la signature et l’entrée en vigueur de cet accord, les actes prévus par ces dispositions n’ont pas été pris par ce ministère? », a-t-il questionné.

Dieudonné Bolenge Tenge a laissé entendre que dire aujourd’hui que le MSR existe dans l’illégalité serait enfoncé les institutions du pays dans le chaos quand on sait que le MSR avait participé aux élections de 2006 et de 2011 comme parti politique dûment reconnu en RDC.

Pour lui, l’accord de la Saint-Sylvestre prévoit  » expressément au chapitre V.6 que le ministre de l’intérieur rapporte son arrêté du 23 janvier 2016 créant l’autre pseudo MSR, nous attendons sereinement la décision du ministre de l’intérieur « , a déclaré Dieudonné Bolenge Tenge.

Le CNSA a rendu public son rapport sur le dédoublement des partis politiques du G7. Dans ce rapport, il a été conclu que l’ARC, l’UNAFEC, l’UNADEF, le PDC, devrait-être restituer à leurs pères fondateurs. Le MSR a été attribué a Maitre Yoko Yakembe tout en demandant à Pierre Lumbi de créer son propre parti.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...