Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min

L’UDPS accepte finalement de « rencontrer » la CENI

Après avoir longtemps rejeté les invitations de Corneille Nangaa, président de la CENI, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) accepte finalement l’idée d’une rencontre autour du processus électoral. C’est son Secrétaire général, Jean-Marc Kabund qui confirme l’information à POLITICO.CD.

« La CENI nous fait deux invitations, la première invitation, nous l’avons rejeté. Elle a fait une deuxième invitation, et à la lumière du débat qui a eu lieu au sein du parti — nous sommes un parti démocratique où les avis des uns et des autres sont pris en compte — Il y a une large partie qui a estimé qu’il fallait aller lui dire [à Corneille Nangaa] des choses en face« , explique-t-il.

Ce changement de ton annonce une accalmie entre le pouvoir et le parti de Félix Tshisekedi, leader du Rassemblement. L’Assemblée nationale, dans sa session de mars 2018, annonce qu’elle lèvera l’option sur la demande de l’UDPS consistant au remplacement de son délégué à la CENI, Jean Pierre Kalamba.

Dans une correspondance adressée au président de la commission électorale indépendante, Aubin Minaku président de l’Assemblée nationale affirme que son bureau a reçu plusieurs correspondances de l’UDPS parti politique et du groupe parlementaire UDPS et alliés réclamant ce changement au sein de la CENI.

En date du 7 décembre 2017, l’UDPS avait saisi l’Assemblée nationale demandant le remplacement de son délégué au poste de rapporteur de la CENI, Jean Pierre Kalamba en qui le parti a dit avoir retiré sa confiance. Quelques semaines avant, soit le 22 novembre, le groupe parlementaire UDPS et alliés avait à lui également déjà initié la démarche.

Des rumeurs des négociations entre Félix Tshisekedi fusent également depuis plusieurs jours.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...