lundi, janvier 18, 2021
DRC
21,060
Personnes infectées
Updated on 18 January 2021 à 16:47 16 h 47 min
DRC
5,616
Personnes en soins
Updated on 18 January 2021 à 16:47 16 h 47 min
DRC
14,810
Personnes guéries
Updated on 18 January 2021 à 16:47 16 h 47 min
DRC
634
Personnes mortes
Updated on 18 January 2021 à 16:47 16 h 47 min

Lisanga Bonganga revendique la présidence du Rassemblement

- Publicité-

Coordonateur de la Coalition des alliés d’Étienne Tshisekedi, député national et membre du Rassemblement, Jean-Pierre Lisanga Bonganga est candidat président au conseil des sages du Rassemblement, poste dont l’animateur devra également présidé le conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre. Approché par Politico.cd, il affirme qu’il a été choisi par ses collègues présidents des partis politiques et des plateformes. Ayant Étienne Tshisekedi comme autorité morale, Lisanga Bonganga indique qu’il a le droit de briguer cette présidence pour continuer le combat de son père politique, Étienne Tshisekedi.

“Si l’UDPS prend la Primature, nous, en tant que coalition des alliés, devons prendre la présidence du Rassemblement. J’en ai l’expérience. À l’époque, j’avais réuni au moins 90 partis politiques à la paroisse Notre Dame de Fatima. Lors de cette rencontre et plusieurs autres, nous avons désigné Étienne Tshisekedi comme notre candidat commun. J’étais le modérateur de toute l’opposition. Même quand nous sommes allés au congrès de l’opposition, c’est moi qui étais à la tête. J’ai une vision pour ce poste. Nous sommes prêts à mener le flambeau à la tête du Rassemblement pour sauver le peuple et l’amener aux élections”, a rassuré Lisanga Bonganga. Il a étalé une sorte de son CV politique.

Lisanga Bonganga estime que quand il a commencé à se battre aux côtés de l’UDPS, beaucoup ne l’ont pas cru prétextant que Tshisekedi était malade et que son parti était agonisant.

“J’ai tenu des meetings à Kinshasa contre tout ce bloc. Aujourd’hui Tshisekedi, le papa, n’est pas là, ça ne sera que justice si l’UDPS prenait la Primature et la Coalition des alliés la présidence du Rassemblement”, a-t-il insisté.

Pour lui, l’UDPS ne peut pas tout prendre.

- Advertisement -
- Advertisement -

4 Commentaires

Comments are closed.

notre sélection