Kasaï-Central: Une cinquantaine d’adeptes de Kamuina Nsapu libérés par Alex Kande

0
732

Cinquante-trois (53) miliciens du chef coutumier Kamwena Nsapu dont 10 enfants parmi lesquels une fille ont été libérés ce mardi par les autorités administratives de la province du Kasaï. La libération ce mardi à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï central, des adeptes et jeunes affiliés à la milice du Chef «Kamuina Nsapu» est un acte qui traduit la volonté du gouvernement provincial dirigé par Alex Kande de ramener la paix dans l’espace Kasaï, qui depuis un temps est victime de la guérilla de ces éléments mystiques fidèles au chef coutumier Kamuina Nsapu.

Pour le vice-gouverneur de cette province qui a présidé la cérémonie à l’esplanade de l’auditorat militaire de Kananga, “ce geste traduit la volonté du gouvernement provincial de rétablir la paix par des voies négociées. »

De leur part, les bénéficiaires de cette mesure de grâce ont remercié l’exécutif provincial pour cette relaxation. Ils ont par la bouche de leur porte-parole, promis de ne plus jamais se laisser mener par tout vent de barbaries. Ils se sont engagés à conscientiser les autres jeunes et capitaliser leurs énergies dans le profit du développement de leur province.

Sosthène Kambidi, journaliste basé dans cette ville et qui a couvert cette libération indique que cette relaxation de la cinquantaine de miliciens fait suite à la menace d’attaque contre la prison par les miliciens pour la libération de leurs pairs détenus dans ce centre pénitentiaire. D’autre part les autorités estiment que cette relaxation est une méthode pour faciliter les procédures en cours afin d’aboutir à une solution négociée avec cette milice qui sévit dans le Kasaï et qui a causé une centaine de morts à seulement 4 mois.

Edmond Izuba et Fiston Mahamba