vendredi, octobre 2, 2020
DRC
10,685
Personnes infectées
Updated on 2 October 2020 à 7:06 7 h 06 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 2 October 2020 à 7:06 7 h 06 min
DRC
10,165
Personnes guéries
Updated on 2 October 2020 à 7:06 7 h 06 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 2 October 2020 à 7:06 7 h 06 min

La RDC annonce l’extradition de 186 rebelles Burundais

- Publicité-

Le ministre de la communication et médias également porte-parole du gouvernement Congolais a annoncé ce vendredi l’extradition pour bientôt de 186 rebelles Burundais arrêtés à la frontière entre la RDC et le Burundi depuis  2015. « Les États membres de la Conférence Internationale de la région de Grands-lacs ont signé un pacte pour le non hébergement des individus ou groupes d’individus susceptibles d’atteinte à la sécurité d’un autre État membre » a dit Lambert Mende dans un entretien téléphonique avec Politico.cd.

Justifiant cet extradition, Lambert Mende Omalanga précise que ces rebelles Burundais ont d’abord violé les règles de l’immigration en accédant illégalement au territoire Congolais mais également constituent une menace sécuritaire pour la République du Burundi.

Lambert Mende Omalanga a indiqué que la République Démocratique du Congo ne s’inquiète pas du sort qui sera réservé à ces rebelles par les autorités de leur pays. « Que ces Burundais soient maltraités à l’arrivée dans leurs pays d’origine, cela n’engage pas la République Démocratique du Congo, qui ne fait que remplir sa part à propos des accords signés entre les États de la sous-région en ramenant ces citoyens dans leur pays car le Burundi croit que leur présence en RDC constituerait une menace de déstabilisation du pays » a-t-il déclaré indiquant être confiant que le Burundi traitera ces retournés en respectant les principes du droit international.

Lambert Mende Omalanga est au téléphone  de Politico.cd avec Fiston Mahamba.

Écouter Mende sur l’extradition de 186 rebelles Burundais par Politico.cd #np sur #SoundCloud

- Advertisement -
- Advertisement -

3 Commentaires

  1. C’est bien de preche par l’exemple quand il s’agit de beneficiaries Etrangeres. Qu’en est-il de Nkunda Batware? Quand le Rwanda l’extradira-t-il vers la RDC?

  2. Effectivement, l’opinion congolaise pense que M Batware est un Rwandais à l’instar de bien d’autres Rwandais qui sont dans toute l’armée et la police congolaises. Sur ce, le régime kanambe croit que le congolais ne sait pas: grosse erreur. On attend la fin du régime pour s’en prendre à eux. A bon entendeur. .salut !

  3. La RDC malheureusement ne dispose pas des dirigeants très diplomatiques, capables de convaincre leurs voisins dans pareilles situations. Pas mal des rebelles <> sont hébergés par les pays voisins de leur obédience et qui leur fournissent des matériels de guerre, qui ne sait pas? Combien en sont déjà extradés?

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...