dimanche, octobre 4, 2020
DRC
10,760
Personnes infectées
Updated on 4 October 2020 à 18:10 18 h 10 min
DRC
247
Personnes en soins
Updated on 4 October 2020 à 18:10 18 h 10 min
DRC
10,239
Personnes guéries
Updated on 4 October 2020 à 18:10 18 h 10 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 4 October 2020 à 18:10 18 h 10 min

Combattants Sud-soudanais à Goma: la réaction de Lambert Mende

- Publicité-

Dans un communiqué parvenu à Politico.cd le lundi 12 septembre, la Monusco qu’elle poursuit, avec « le siège des Nations unies » à New York, « les discussions avec le gouvernement de la RDC et les organisations sous-régionales afin qu’une issue favorable soit trouvée à cette situation qui pourrait devenir une menace pour la paix en RDC », alors que les Nations unies ont exprimé leurs inquiétudes sur « ce mouvement des troupes » dans une région de l’Est de la République démocratique du Congo qui traverse une situation sécuritaire précaire depuis des années.

Dans ce texte, la Monusco dit avoir porté secours depuis le 17 août à 634 ressortissants sud-soudanais présents dans le parc de la Garamba, réserve naturelle du nord-est de la RDC frontalière du Soudan du Sud. La Monusco affirme avoir « extrait » ces personnes du parc dans le cadre d’une « opération d’assistance à but humanitaire ».

Déjà plusieurs habitants de la province du Nord-Kivu se disent inquiétés par cette nouvelle entrée des rebelles Sud-Soudanais.  Alors que le gouvernement congolais et la Monusco confirment que ces combattants ont préalablement été désarmé avant leur entrée en RDC, les populations civiles s’inquiètent que cette entrée ne puisse emprunter le scénario des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR), qui sont entrés officiellement sur le sol Congolais en tant que réfugiés, puis se sont constitué en milice, aujourd’hui accusée de plusieurs exactions contre la population des zones sous leur contrôle.

Pour Lambert Mende, le Porte-parole du gouvernement, il est question « d’humanité« .

« Quelle est la solution? Qu’on laisse mourir quelqu’un qui est blessé parce qu’il y a eu des FLDR qui sont venus (…) l’humanité vous la mettez où?« , s’interroge le Ministre Mende, joint au téléphone par Politico.cd

Ecoutez Lambert Mende

- Advertisement -
- Advertisement -

3 Commentaires

  1. Il y a une différence entre SUICIDE et PORTER SECOURS
    on peut porter secours à la frontière or, GOMA n’est pas situé à la frontière alors, congolais l’histoire d’un nouveau malheur se déroulerait sous nos yeux avertis !

  2. Ils ne sont déjà pas capables de résoudre le chaos actuel et ils veulent en rajouter un autre. Avant de parler d' »humanité » envers les Sud-soudanais, qu’ils en fassent d’abord la preuve envers leur propre population.

  3. C’est excellent, la conversion de Mende vers l« humanité« ! Mais quand est-ce qu’il va parler d’humanité envers des millions de nos frères et soeurs de l’Est, de nos frères et soeurs du Kasaï qui sont inventoriés par les Nations-Unis comme déplacés sans abri? Mende répète tout ce que Kabila lui dit de répéter! Votre temps est fini!

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...