Rien n’a filtré sur les raisons, encore moins sur le contenu de cette conférence de presse qui va débuter sous peu. Selon des proches de la majorité, elle s’inscrit dans le cadre du 17ème anniversaire de l’arrivée du président Kabila au pouvoir.

En effet, c’est le 26 janvier 2001 que le jeune président congolais a succédé à son père, l’ancien président Laurent-Désiré Kabila assassiné dans la capitale.

Par ailleurs, la dernière conférence de presse du président Kabila  en RDC date de plusieurs années. Celle de cet après-midi intervient alors qu’une crise politique gangrène le pays, et où la communauté internationale dénonce la répression sanglante et multiple des manifestations pacifiques à travers le pays.