Bitakwira accuse Dokolo de vouloir “renverser les institutions légitimement établies”

«Les Congolais debout» est le nom de mouvement citoyen lancé par Sindika Dokolo, homme d’affaires congolais et gendre du président angolais. Justin Bitakwira, ministre de Développement rural et leader de l’Opposition citoyenne monte apprécie peu l’idée.

Habitué aux polémiques, le minsitre Justin Bitakwira accuse Sindika Dokolo de vouloir renverser les institutions légitimement établies. «Quand on s’appelle mouvement citoyen, on ne s’appelle pas rebelle. Aucun mouvement citoyen n’est rebelle. Aucun mouvement citoyen n’appelle à la violence, aucun mouvement citoyen n’appelle au renversement des institutions», lance-t-il

Interrogé sur TOP CONGO FM, il estime que le mouvement citoyen de Sindika Dokolo est l’œuvre «des tireurs des ficelles» tendant à nuire au régime en place.

«Nous avons appris que, par instigation de certains représentants de la Communauté internationale à Kinshasa, un méga mouvement citoyen est créé. Il réunit la Lucha, Les Amis de Nelson Mandela, Filimbi, Acaj, Asadho et du Rassemblement pour essayer de créer l’insurrection et comploter contre les institutions», ajoute-t-il.

Jurant sur la tête de sa grand-mère, Justin Bitakwira prétend connaitre «le jeu de Sindika Dokolo et ses alliés».
«Nous savons tout ce qu’ils font. Si c’est pour détruire le pays, nous mettrons ce mouvement citoyen hors d’état de nuire. C’est certain et ma grand-mère sera devant», avise-t-il.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

14 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • C’est trop regretable de voir un ministre qui n’est pas a mesure de distinguer legitime et illegitime qu’est ce quil ya de legitime chez kabila espece de grand mere

  • Quel credit accorder a ce mendiant croquant ses os a Kingakati et a la solde d’un regime illegitme et vomi?

    De quelles institutions parle ce traitre? Celles qui sont devenues toutes illegitimes depuis 19 Dec. 2016…?

    Ce petit jouisseur comme ses pairs-traitres a plutot peur de la colere du Souverain (oui, des “Congolais Debout”) et du sort qui l’attend et son chef imposteur suite a l’application de l’Article 64 d’ici Decembre.

  • Justin Bitakwirha c’est un fous des joies de quelques minutes
    Avec peut des soupes qu’il est entrer de manger il oublie

  • C’est ministre est un minable. Il croit vraiment que le pouvoir de Kabila dont il tire les ficelles est vraiment légitime? Qu’est-ce qu’il entend par légitimité? Zela okokima. Grand-mère grand-mère… Espèce de grand-mère. Tu n’es qu’un flatteur et voleur. Cherches déjà à t’acheter un appartement en tanzanie, parce que après le départ de ton maître, tu perdras tous tes biens ici en RDC

  • Tu as le courage de dire que ta grand-mère sera devant. Elle a quel âge, sera-t-elle sur une chaise roulante ou mettras-tu son cercueil que tu vas déterrer et le placer devant.ton nom ne semble pas à un nom congolais.

  • Minable ministre, qui pense vouloir défendre les institutions qui n’existent pas. Un rebelle, qui se prend pour leader d’une opposition de la maffia, qui a détruit la RDC. Bitakwanga, bitachura, voir bitakwara, c’est pareil, cherche toi une bonne cachette,car mupepe ya sika ya kanda oyo eza koya, ne va pas d’épargner.nous ferons ce que Mzee LDK avait dis. Les traitres seront fusillés.Bitakwira fais partie des malfaiteurs,qui détruisent la RDC. Si par chance tu finira à la CPI, pire à la prison de kindu. Wait and see. Ki vivra monera

  • Pour un ministre de la République ça vole trop bas dans la réflexion franchement. Qu’il nous dise au moins ce qu’il a amélioré dans le Développement rural dont il a la charge au lieu de nous rabâcher les oreilles avec des futilités…matin, midi, soir.


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :