PUBLICITÉ

Agression dans l’Est : la tripartite appelle à la cessation immédiate des hostilités et le retrait du M23

Le Sommet de Luanda vient de s’achever, ce mercredi 6 juillet par un point de presse des trois Présidents, Félix Tshisekedi de la RDC, João Lourenço de l’Angola et Paul Kagame du Rwanda.

Après un tête-à-tête entre deux Chefs d’État, Félix Tshisekedi et Paul Kagame sous la médiation de João Lourenço, il a été décidé d’un processus de désescalade entre la RDC et le Rwanda qui se fera graduellement.

- Publicité-

Il ressort de ce sommet visant à restaurer la confiance entre les deux pays voisins, qu’une feuille de route dite de Luanda axée sur la relance de la commission mixte RDC-RWANDA a été mise en place.

Cette commission, en effet, ne s’était plus réunie depuis plusieurs années, va tenir sa première rencontre le 12 juillet prochain à Luanda en Angola, apprend POLITICO.CD à la presse présidentielle.

Selon la présidence de la République, cette feuille de route prévoit notamment la cessation immédiate des hostilités et le retrait immédiat et sans condition au M23 de ses positions en RDC ; la volonté de normalisation des relations diplomatiques entre Kinshasa et Kigali et toute exploitation des ressources naturelles doit se faire dans le strict respect de la souveraineté des États.

Il sied rappeler que les différentes parties à ce sommet se sont fait accompagner de leurs experts qui devront se réunir après les Chefs d’Etats. À son arrivée, le Président congolais s’était rendu au palais présidentiel angolais pour un premier entretien avec son homologue Joao Lourenço.

Kinshasa accuse Kigali d’appuyer les terroristes du M23 qui ont occupé certaines localités dans la partie Est de la RDC, dont la cité de Bunagana. Le M23 (Mouvement du 23 mars), est une ancienne rébellion qui, défaite en 2013, a repris les armes en fin d’année dernière. Des accusations rejetées par le pouvoir de Kigali.

Christian Okende

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU