PUBLICITÉ

Lualaba: Le Gouverneur Richard Muyej livré à la justice par l’Assemblée Provinciale

Le Gouverneur de la province du Lualaba, Richard Muyej est sous le coup des poursuites judiciaires. Répondant à la requête du Procureur Général près la cour de cassation d’instruire à charge du précité, l’Assemblée Provinciale y a donné quitus.

Au cours d’une plénière tenue ce mercredi 22 juin 2022, sur 20 députés qui ont participé au vote du réquisitoire du PG près la cour de cassation, 15 ont approuvé la démarche judiciaire, 4 ont opposé leur non et 1 élu s’est abstenu.

- Publicité-

Par voie de conséquence, Richard Muyej est appelé à présenter ses moyens de défense face aux accusations portées contre lui. En effet, il est poursuivi pour détournement présumé des derniers publics.

Retourné au pays par Kinshasa le dimanche 13 mars 2022, Richard Muyej a été mis en accusation par l’Assemblée Provinciale du Lualaba. Louis Kamwenyi speaker de l’organe délibérant, avait dernièrement réitéré sa plainte déposée au Procureur Général près la cour de cassation contre le Gouverneur de province pour «détournement».

Selon le collectif des avocats de Richard Muyej, « la plainte déposée contre notre client et l’information judiciaire y afférente, ne peuvent nullement mettre ce dernier en accusation ».

Se fondant sur les conclusions des observations de l’Inspection Générale des Finances (IGF) après sa mission de contrôle, l’organe délibérant du Lualaba avait décidé en septembre 2021, de mettre en accusation le Gouverneur Richard Muyej. Il lui a été reproché le détournement de plus de 369 millions de dollars américains, fonds décaissés sans justificatifs.

Pendant toute cette période d’absence de Richard Muyej, la province du Lualaba est gouvernée par Fifi Masuka Saini, Vice-Gouverneur.

Parti dans la capitale congolaise peu avant la conférence des Gouverneurs tenue en décembre 2020, Richard Muyej n’est plus revenu depuis dans sa province. Il a été autorisé à se rendre en Afrique du Sud pour des soins médicaux pour la première fois en avril 2021 avant de revenir à Kinshasa, puis est reparti quelque temps après en contrôle médical et est retourné le dimanche 13 mars 2022.

Junior Ngandu

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

spot_img

EN CONTINU