PUBLICITÉ

Combats FARDC-M23 : Ténues, casques, armes et plusieurs effets de l’armée Rwandaise présentés à la délégation du MCVE

Des tenues, casques, armes de guerre et plusieurs autres effets militaires qui appartiendraient à l’armée rwandaise (RDF) viennent d’être présentés, ce vendredi 27 mai 2022, à la délégation du Mécanisme Conjoint de Vérification Elargi (MCVE), qui comprend des experts militaires des États Membres de la CIRGL, séjournant dans la zone des combats pour vérifier les allégations de l’armée sur terrain.

Ces effets ont été présentés au MCVE par le général Peter Cirimwami, commandant des opérations Sokola 2.

- Publicité-

Selon les sources sécuritaires, il s’agit notamment des preuves tangibles de l’appui du Rwanda aux rebelles du M23 qui s’affrontent, depuis plus d’une semaine, avec forces armées dans les territoires de Rutshuru et de Nyiragongo, au Nord-Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Sur plusieurs lignes des fronts, les unités rwandaises sont soupçonnées d’être au côté du M23 pour combattre les forces loyalistes de la RDC. Mercredi soir, le porte-parole du gouvernement congolais a sous réserve indexé le Rwanda d’une main noir dans les hostilités qui prévalent actuellement au Nord-Kivu, avançant des doutes légitimes à propos de l’arsenal militaire dont disposerait le M23 sur le terrain des opérations.

« Nous pensons que le M23 ne peut pas disposer de l’arsenal militaire comme celui qu’on trouve chez lui sur le terrain des opérations. D’où, la cristallisation de nos soupçons sur le Rwanda », avait indiqué Patrick Muyaya.

Jeudi soir, des sources sécuritaires ont affirmé la reconquête des plusieurs localités à Kanombe, Chanzu, Runyonyi et Rumangabo par les forces armées congolaises. Ces endroits sont sous contrôle total des FARDC. D’après l’armée, Il s’agit des lieux stratégiques pendant les combats. Cependant, certains rebelles du M23 en fuite se sont retranchés dans le parc de Virunga où ils sont en débandade. Ce vendredi, tout semble calme dans les zones d’affrontements.

Serge SINDANI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU